Le Cabinet ASEVEN traite du droit de l’entreprise et intervient exclusivement au soutien des intérêts de personnes morales avec pour ambition d’être le partenaire des Chefs d’entreprise, de leurs actionnaires et de leurs équipes de collaborateurs.

Nos interlocuteurs sont variés : depuis les TPE, PMI, PME, aux grands groupes cotés notamment du CAC 40 et SBF 120 ainsi que les institutionnels de secteur dédié.

Pluridisciplinaire, le Cabinet intervient dans tous les domaines du droit des affaires (Assurances, Banques, Prestataires de services d’investissements, Commissionnaires, Courtiers, Entreprises du secteur de la Grande Distribution, Promoteur constructeur immobilier, Syndic de copropriété, Gestionnaires de complexes Immobiliers, Prestataires de services informatiques, etc….).

Les avocats du Cabinet exercent pleinement leur métier : ils conseillent et plaident. La qualité et la rigueur du travail de consultation juridique ou de montage sociétaire et de l’évaluation des risques dépendent en effet d’une pratique des juridictions et d’une maîtrise de la procédure judiciaire.

Nous sommes attachés depuis l’origine à cette approche duale du conseil et du contentieux, tirant parti des acquis de l’une pour gérer au mieux l’autre.


Le périmètre d’intervention du Cabinet s’établit comme suit :

  • Opérations de créations et de structurations, sociétaires et immobilières
  • Contentieux Judiciaires
  • Devant les Tribunaux de première instance et Cours d’appel de la Métropole et des DOM TOM

 

L’activité du cabinet ASEVEN se décline de la manière suivante :

  • Droit des affaires (incluant les matières de la responsabilité civile et des assurances),
  • Droit bancaire et droit boursier,
  • Droit de la construction et de l’immobilier,
  • Baux commerciaux
  • Droit commercial, droit de la concurrence et de la distribution,
  • Droit des Sociétés,
  • Droit du sport et des associations,
  • Droit de l’informatique,
  • Droit public des affaires.

Sur le plan de l’organisation interne, le Cabinet ASEVEN procède habituellement par traitement conjoint des dossiers (associé/collaborateur, voire même parfois associé/associé/collaborateur en cas de complexité particulière), assorti, lorsque le délai imparti le permet, d’une analyse critique et d’une double (ou triple) relecture, les associés ayant une vocation plus importante à intervenir sur tout sujet, alors que les collaborateurs sont davantage dédiés au conseil ou au contentieux, selon la spécificité et l’identité du client.